Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Madame Rhinocéros

Madame Rhinocéros

Les surprises de la vie...

Articles avec #passion tolstoi catégorie

Publié le par alexandra ibanès
Publié dans : #10ans avec Tolstoï, #Passion Tolstoï, #éditions du jais
LES AMIS DE LEON TOLSTOI

Hier, nous avons reçu le bulletin de l'année 2016 de l'association des amis de Léon Tolstoï fondée en 1977 par le docteur Serge Tolstoï , petit-fils de l'écrivain, à l'occasion du 150 anniversaire de sa naissance.

L'Assemblée générale  s'est ouverte le 3 mai 2016 au Centre Malesherbes de l'Université de Paris- Sorbonne, sous la présidence de Madame Colette Tolstoï.

Rapport d'activité:

"L'année a été marquée d'abord , le 12 mai 2015, par la présentation du livre de Victor Lebrun, 10 ans avec Tolstoï, par M; Jacques Ibanès, chanteur, guitariste, compositeur et poète, qui a recueilli ce texte des mains de l'auteur, peu de temps avant sa mort, en 1978, au village du Puy Sainte-Réparade, près d'Aix. Au chapitre "Petite Bibliothèque tostoïenne" de notre n° 34 (juin 2015), on trouvera un résumé de ce livre et quelques mots sur son auteur, jeune tolstoïen enthousiaste, qui a rendu visite o Tolstoï et lui a servi de secrétaire bénévole peu de temps avant sa mort."

LES AMIS DE LEON TOLSTOI

Petite bibliothèque tolstoïenne

Victor Lebrun , Passion Tolstoï, les éditions du jais, Vinassan 2016, 185 p.

Chanteur, guitariste, poète et compositeur, Jacques Ibanès est venu le 12 mai 2015, présenter aux "amis de Tolstoï" le personnage à demi oublié de Victor Lebrun, l'un des plus anciens témoins de la personnalité de Tolstoï, dont , étudiant converti au tolstoïsme, il est allé faire la connaissance  à Iasnaïa Poliana, et auquel il avait même servi de secrétaire particulier pendant plusieurs mois , entre 1906 et 1908.

Après cette conférence très vivante, nous avions rendu compte dans le bulletin n°34, de sa publication des souvenirs de cet homme (décédé en 1979), qui, après avoir passé son enfance en Russie, était revenu en France en 1926 pour s'installer dans un village du midi comme apiculteur et espérantiste.

C'est à ce personnage pittoresque que Jacques Ibanès vient de consacrer un important recueil qui après quelques articles évoquant l'oeuvre et la personnalité de Tolstoï fait surtout revivre , à travers de multiples témoignages, le destin, la figure originale et la personnalité singulière de l'un des derniers témoins de l'existence du grand écrivain, et qui ne serait-ce qu'à ce titre, mérite de passer à la postérité par cet hommage posthume.

LES AMIS DE LEON TOLSTOI
LES AMIS DE LEON TOLSTOI

Vous pouvez retrouver toute notre aventure tolstoïenne dans les rubriques de ce blog : 10 ans avec Tolstoï (de nombreuses anecdotes, des photos inédites), Passion Tolstoï et la presse (avec des articles de Libération, L'express, Nouvel Obs, Le Point, Le Figaro...).

Voici quelques photos souvenirs chez les amis de Tolstoï en mai 2015

La Comtesse Colette Tolstoï et Jacques Ibanès.

La Comtesse Colette Tolstoï et Jacques Ibanès.

LES AMIS DE LEON TOLSTOI
Lecture de l'arrivée de Victor Lebrun à Iasnaï Poliana par Tristan le plus jeune lecteur de la Sorbonne à ce jour.

Lecture de l'arrivée de Victor Lebrun à Iasnaï Poliana par Tristan le plus jeune lecteur de la Sorbonne à ce jour.

Voir les commentaires

Publié le par alexandra Ibanès
Publié dans : #Passion Tolstoï, #10ans avec Tolstoï, #Presse
Lebrun, le député maire (et J. Ibanès) et la médiathèque
Lebrun, le député maire (et J. Ibanès) et la médiathèque

C'était le 18 mars au Puy-Sainte-Réparade en Provence.

A 18h, il y a eu le dévoilement de la plaque commémorative Victor Lebrun au futur emplacement de la Médiathèque suivi d'un vin d'honneur.
A 19h, Jacques Ibanès a donné une conférence "Victor Lebrun, sur les traces de l'ancien secrétaire de Tolstoï..." au cinéma La Cigale.

Début de la conférence de Jacques Ibanès:

"Je n’ai pas oublié le jour où je suis arrivé dans ce village qui ne comptait que 500 habitants, c’était en été, quelques mois avant mes 6 ans.

Je n’ai pas oublié l’école des garçons qui était séparée, hélas, de l’école des filles.

Je n’ai pas oublié Simone Blanc ma maîtresse d’école qui m’apprit à écrire et Louis Blanc son mari qui me fit aimer les livres.

Je n’ai pas oublié qu’en pleine classe monsieur Blanc nous demandait d’écouter le silence : alors on entendait le tintement du marteau sur l’enclume du maréchal-ferrand, le tambour de monsieur Rose le crieur public qui annonçait le passage d’un marchand itinérant sur la place, le sabot des chevaux, le gazouillis des oiseaux et le mugissement du mistral.

Je n’ai pas oublié l’abbé Girard que je servis comme enfant de cœur de nombreuses années. C’est lui qui me fit aimer la Provence lors d’une sortie à St Rémy, avec un crochet par les Baux. Ce jour-là, il nous lut des passage de Mireille en provençal et nous apprit le nom de Dante.

Je n’ai pas oublié Louis Philibert notre maire, que j’embrassais au milieu de la rue quand je le croisais, comme tous les gamins de mon âge.

Je n’ai pas oublié le Collet blanc et le bout de mur de la Quille que j’étais toujours heureux d’apercevoir au loin en rentrant de vacances.

Je n’ai pas oublié le cinéma la Cigale où il y avait des chaises en bois et c’est là que j’ai embrassé la main de ma première fiancée Maryse quand j’avais neuf ans.

Je n’ai pas oublié mes camarades de classe, dont plusieurs, hélas, ont déjà pris le large.

Ce village du Puy, je l’ai quitté définitivement quand j’ai eu 19 ans, et je l’ai porté en moi partout où je suis allé. Aussi vous comprendrez l’émotion que je ressens ce soir, dans cette salle où je venais comme tous les Puychéens, chaque dimanche, car l’écran était à cette époque la seule fenêtre à images à notre disposition."

Toute cette aventure a commencé avec la publication de 10 ans avec Tolstoï (Ed. Cherche midi) suivie de Passion Tolstoï (Ed. du jais)

Jacques Ibanès remercie la municipalité du Puy-Sainte-Réparade ainsi que l'association La Salluvienne pour leur accueil magistral.

Victor Lebrun, le maire et la médiathèque.
Victor Lebrun, le maire et la médiathèque.
Victor Lebrun, le maire et la médiathèque.
Victor Lebrun, le maire et la médiathèque.
Victor Lebrun, le maire et la médiathèque.
Au cinéma "La cigale" présentation de la conférence de Jacques Ibanès.

Au cinéma "La cigale" présentation de la conférence de Jacques Ibanès.

AVec la participation de Sylvaine Le Magadure.

AVec la participation de Sylvaine Le Magadure.

Voir les commentaires

Publié le par alexandra Ibanès
Publié dans : #Passion Tolstoï, #10ans avec Tolstoï
Victor Lebrun - Passion Tolstoï

Le livre est enfin disponible.

Au Puy Ste Réparade, l'association La Salluvienne en partenariat avec la Municipalité, vous propose de revenir sur les traces de Victor Lebrun, ancien secrétaire de Tolstoï.

Vendredi 18 mars

A 18h, dévoilement de la plaque commémorative Victor Lebrun au futur emplacement de la Médiathèque.
A 19h, conférence de Jacques Ibanès "Victor Lebrun, sur les traces de l'ancien secrétaire de Tolstoï..." au cinéma La Cigale.

Du samedi 19 au vendredi 25 mars, la Salluvienne remonte le temps et vous propose de découvrir son exposition dédiée à Victor Lebrun dans la salle du Conseil municipal de 10h à 12h et de 16h à 18h.

Entrée libre.

Le livre est aussi actuellement en cours d'acheminement, à la demande du musée Tolstoï, vers Moscou. Il y sera lu et archivé.

Du Puy Ste Réparade (coll. particulière)

Du Puy Ste Réparade (coll. particulière)

Au musée Tolstoï de Moscou (coll. Musée Tolstoï)

Au musée Tolstoï de Moscou (coll. Musée Tolstoï)

Voir les commentaires

Publié le par alexandra Ibanès
Publié dans : #éditions du jais, #10ans avec Tolstoï, #Passion Tolstoï
Victor Lebrun - Passion Tolstoï : Genèse d'un livre

"L'humilité est la marque des grands" Aragon

Il y a tout juste un an, sortait 10 ans avec Tolstoï de Victor Lebrun au cherche midi, dans une édition établie par Jacques Ibanès. La presse nationale fut très élogieuse et nous ne nous doutions pas que nous aurions autant de réactions et de témoignages suite à cette publication. De nombreux appels téléphoniques , des courriels furent notre quotidien et une aventure extraordinaire se mit en marche. Mais qui était ce Victor Lebrun? Il fallait mener une enquête...

L'histoire de ce nouveau livre est assez surprenante, chaque témoignage dévoile un Victor Lebrun sous les traits d'un personnage tolstoïen à multiples facettes. Certains auteurs de PASSION TOLSTOÏ ne s'étaient jamais rencontrés tandis que d'autres par contre se sont retrouvés près d'un demi-siècle plus tard avec une très vive émotion.

PASSION TOLSTOÏ reste une véritable investigation menée par des passionnés et des amoureux de Tolstoï et de Lebrun. L'enquête nous transporte du village provençal du Puy Ste Réparade, où vivait le vieux sage, aux confins de la Russie...On y découvre Lebrun précurseur de l'écologie, Lebrun espérantiste, Lebrun disciple ( au sens noble du terme) de Tolstoï, Lebrun homme à tiroirs, homme à mystères, humaniste.

De fil en aiguille, pendant un an, chaque jour nous avons découvert un grand Monsieur qui nous a fait vivre dans l'univers de Tolstoï et nous avons été émus, heureux, allant de surprises en surprises. Ce fut un véritable bonheur de découvrir un personnage hors du commun qui s'adaptait de façon très naturelle à chaque interlocuteur pour mieux aimer ses frères les hommes ...

L'histoire se poursuit et donnera sans doute lieu à une nouvelle publication (C'est une surprise!).

Les éditions du jais remercient tous les participants de ce recueil collectif, chacun a retrouvé son cœur d'enfant pour une enquête qui a rendu grâce à l'humilité et à l'humanisme d'un homme discret que personne n'a oublié.

Le livre sera disponible à la mi-février.

Ont participé à ce recueil:

Rose Lafoy qui a enseigné le russe à la Faculté de Lettres d'Aix- en-Provence et le français à l'Institut des Langues Etrangères de Moscou. Elle a collaboré à l'éditions des Œuvres de Gorki dans la bibliothèque de la Pléiade Gallimard avec sa traduction de La Mère.

Marcel Bourrelly et Sylvaine Le Magadure. Agé aujourd'hui de 102 ans, Marcel Bourrelly fut probablement le témoin le plus proche de Victor Lebrun. Menuisier, modeleur sur bois, charpentier, ébéniste, espérantiste, autodidacte aimant s'entourer de gens originaux, il est interrogé par sa fille Sylvaine Le Magadure également espérantiste dans des entretiens croisés.

Joël Gautier est natif du Puy, il possède une grande connaissance de son terroir et participe activement aux activités de l'association la Salluvienne qui a publié plusieurs de ses études historiques.

Annabelle Ibghi Bajolet est présidente de l'association La Salluvienne au Puy-Ste- Réparade. Après de nombreuses enquêtes, elle a réalisé avec les membres de l'association une exposition en hommage à cette figure historique et attachante qu'est Victor Lebrun.

Guy Imart est professeur de russe à l'Université de Provence, il s'est intéressé au parcours de Lebrun dans la périphérie de l'empire russe: Turkestan, Extrême Orient, Caucase.

Sylvie Baranger a rencontré elle aussi Victor Lebrun de nombreuses fois, elle a enseigné le russe à Perpignan. Elle a effectué de nombreux voyages en Russie et à Iasnaïa Poliana en particulier avec ses élèves. Tolstoï l'accompagne dans la vie et les idées de non-violence lui sont chères depuis toujours.

Renée Triolle a enseigné le russe. Elle est vice présidente de l'association Uiversala Esperanto-Asocio qu'elle représente à L'UNESCO. Elle a publié notamment Espéranto Express ( Editions du Dauphin) et L'Espéranto de poche (Assimil)

Catherine Guillery est poète, conférencière, auteur de pièces de théâtre, de nouvelles et de récits. L'évolution de l'humanité au fil des époques et la quête intérieure de l'être humain sont au centre de ses écrits.

Professeur émérite de la langue et la littérature russe à l'Université Paris4-Sorbonne, traducteur, secrétaire général de l'association les amis de Tolstoï, Michel Aucouturier est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Léon Tolstoï et la grande âme de la Russie (Gallimard Découvertes) . Il a préfacé les trois volumes des Journaux et Carnets de Tolstoï à la Bibliothèque de La Pléiade Gallimard.

Jean Sayad est président de l'association "Amitiés russes". Assyro-chaldéen d'Iran et russophone car originaire de la frontière avec l'Arménie, il est depuis très longtemps passionné par la littérature russe en général et Tolstoï en particulier.

Avec les témoignages des habitants du Puy: Mireille et Marcel Villecroze, Mireille Perrin, Denis Decanis, Louis Perrin, Robert et Louisette Long.

Avec les témoignages venant de Russie : Valentin Fédorovitch Boulgakov, Andreï Iloukhine, Alexandre Kharkovski, Vladislav Tchouvanov

Dans ce recueil, vous pourrez trouver ma lettre à Sophie Tolstoï (qui n'est pas celle publiée dans le blog).

Dans ce recueil, vous pourrez trouver ma lettre à Sophie Tolstoï (qui n'est pas celle publiée dans le blog).

Voir les commentaires