Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Madame Rhinocéros

Madame Rhinocéros

Les surprises de la vie...

Publié le par alexandra ibanès
Publié dans : #10ans avec Tolstoï, #Passion Tolstoï, #éditions du jais
LES AMIS DE LEON TOLSTOI

Hier, nous avons reçu le bulletin de l'année 2016 de l'association des amis de Léon Tolstoï fondée en 1977 par le docteur Serge Tolstoï , petit-fils de l'écrivain, à l'occasion du 150 anniversaire de sa naissance.

L'Assemblée générale  s'est ouverte le 3 mai 2016 au Centre Malesherbes de l'Université de Paris- Sorbonne, sous la présidence de Madame Colette Tolstoï.

Rapport d'activité:

"L'année a été marquée d'abord , le 12 mai 2015, par la présentation du livre de Victor Lebrun, 10 ans avec Tolstoï, par M; Jacques Ibanès, chanteur, guitariste, compositeur et poète, qui a recueilli ce texte des mains de l'auteur, peu de temps avant sa mort, en 1978, au village du Puy Sainte-Réparade, près d'Aix. Au chapitre "Petite Bibliothèque tostoïenne" de notre n° 34 (juin 2015), on trouvera un résumé de ce livre et quelques mots sur son auteur, jeune tolstoïen enthousiaste, qui a rendu visite o Tolstoï et lui a servi de secrétaire bénévole peu de temps avant sa mort."

LES AMIS DE LEON TOLSTOI

Petite bibliothèque tolstoïenne

Victor Lebrun , Passion Tolstoï, les éditions du jais, Vinassan 2016, 185 p.

Chanteur, guitariste, poète et compositeur, Jacques Ibanès est venu le 12 mai 2015, présenter aux "amis de Tolstoï" le personnage à demi oublié de Victor Lebrun, l'un des plus anciens témoins de la personnalité de Tolstoï, dont , étudiant converti au tolstoïsme, il est allé faire la connaissance  à Iasnaïa Poliana, et auquel il avait même servi de secrétaire particulier pendant plusieurs mois , entre 1906 et 1908.

Après cette conférence très vivante, nous avions rendu compte dans le bulletin n°34, de sa publication des souvenirs de cet homme (décédé en 1979), qui, après avoir passé son enfance en Russie, était revenu en France en 1926 pour s'installer dans un village du midi comme apiculteur et espérantiste.

C'est à ce personnage pittoresque que Jacques Ibanès vient de consacrer un important recueil qui après quelques articles évoquant l'oeuvre et la personnalité de Tolstoï fait surtout revivre , à travers de multiples témoignages, le destin, la figure originale et la personnalité singulière de l'un des derniers témoins de l'existence du grand écrivain, et qui ne serait-ce qu'à ce titre, mérite de passer à la postérité par cet hommage posthume.

LES AMIS DE LEON TOLSTOI
LES AMIS DE LEON TOLSTOI

Vous pouvez retrouver toute notre aventure tolstoïenne dans les rubriques de ce blog : 10 ans avec Tolstoï (de nombreuses anecdotes, des photos inédites), Passion Tolstoï et la presse (avec des articles de Libération, L'express, Nouvel Obs, Le Point, Le Figaro...).

Voici quelques photos souvenirs chez les amis de Tolstoï en mai 2015

La Comtesse Colette Tolstoï et Jacques Ibanès.

La Comtesse Colette Tolstoï et Jacques Ibanès.

LES AMIS DE LEON TOLSTOI
Lecture de l'arrivée de Victor Lebrun à Iasnaï Poliana par Tristan le plus jeune lecteur de la Sorbonne à ce jour.

Lecture de l'arrivée de Victor Lebrun à Iasnaï Poliana par Tristan le plus jeune lecteur de la Sorbonne à ce jour.

Voir les commentaires

Publié le par alexandra Ibanès
Publié dans : #Passion ciné
Passion cinéma à GERONE.

Le musée du cinéma à Gérone est situé à l'intérieur de l'ancienne Casa de les Aigües. La précieuse collection Tomàs Mallol consacrée au précinéma, des premières images en mouvement du théâtre d'ombres au cinéma actuel est présentée sur trois étages.

Venez visiter le musée avec moi...

Passion cinéma à GERONE.

Pour accéder aux collections, le gardien du musée nous ouvre une porte -miroir qui se fond dans le décor naturel et qui ouvre sur un large corridor. En introduction, un court documentaire relatant l'histoire du cinéma de ses origines à aujourd'hui  est projeté, il est dans la langue des visiteurs. La visite peut commencer!

Passion cinéma à GERONE.

Pour commencer direction le troisième étage où on ne peut accéder que par ascenseur.

Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.

Cet étage est consacré essentiellement à l'image et son mouvement. On y trouve des marionnettes en carton, un théâtre est même mis à disposition des visiteurs pour manipuler trois personnages mirifiques, Jacques et Tristan ont ainsi pu s'amuser à inventer une histoire.

Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.

Puis la visite continue, nous nous dirigeons vers les vrais débuts du cinéma avec les premiers systèmes d'exploitation des images mises en mouvement, des expériences cinématographiques à faire comme au bon vieux temps...Pour finir, on peut se faire prendre en photo dans un studio de 1870 complètement recréé.

Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.

Dirigeons-nous désormais au deuxième étage consacré au pré-cinéma et à la décomposition du mouvement. On trouve tous les appareils aux noms barbares: zootrope, zooparxiscope, praxinoscope...

Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.

Deux petites salles de cinéma ( avec 4 sièges chacune) sont reconstituées pour notre plus grand plaisir. Dans la première nous pouvons voir les célèbres films des frères Lumière (La sortie d'usine, Le repas de bébé, l'arrivée en gare de La Ciotat, L'arroseur arrosé qui fait encore beaucoup rire Tristan, le combat de boxe  dans les tonneaux...). C'est magique car derrière les sièges il y a le projecteur ayant appartenu aux frères Lumières et le décor de la salle est incroyablement réussi. Il faut se remettre de ses émotions avant de faire un bond dans le temps et assister à une nouvelle séance avec des films de Méliès et ses contemporains dans la pièce suivante.

Passion cinéma à GERONE.

Nous finissons la visite de ce deuxième étage avec l'avènement du cinéma et le rugissement du lion de la Goldwin Mayer. Il y a de très belles photos retraçant cette époque et des costumes de films. Je suis très émue de voir la veste que portait Chaplin dans le dictateur, un véritable cadeau pour moi.

Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.

Le premier étage présente les dérivés du cinéma pour les amateurs petits et grands ainsi que des pellicules extraordinaires.

Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.

Au rez de chaussée, il y a actuellement une exposition temporaire du cinéma de 20 000 lieues sous les mers...S'il y a une référence au film, il s'agit en fait d'une collection de caméras allant sous l'eau, la première adaptée dans une cocotte minute est assez surprenante...

Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.

Pour finir, dans le hall d'entrée, des objets , accessoires, etc... de films. Ici, on peut voir un oscar, la couronne des dix commandements, la tête d'un alien bien connu sur Mars et la lampe de Casablanca!

Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.
Passion cinéma à GERONE.

Pour en savoir plus sur l'histoire du cinéma et sur le musée de Gérone:

Histoire du cinéma — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_cinéma

Voir les commentaires

Publié le par alexandra Ibanès
Publié dans : #Vivre livre, #Atelier Imaginaire
Rencontres littéraires à Lourdes- Souvenirs 2/9

Les journées magiques de l'atelier imaginaire resteront gravées dans ma mémoire. Vivre ce marathon littéraire a été une expérience fantastique à chaque instant. Les rencontres avec les artistes, les poètes, les comédiens furent à la fois tendres, drôles, sympathiques mais surtout d'une grande intelligence...Certains sont devenus des amis.

Jacques et Claude Mourthé (Prix Apollinaire- producteur et réalisateur de France culture)

Jacques et Claude Mourthé (Prix Apollinaire- producteur et réalisateur de France culture)

Le matin, je pouvais rencontrer Claude Mourthé au petit déjeuner et nous engagions une conversation autour de Prévert. INOUBLIABLE!

Claude Mourthé — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Mourthé
Avec Hugues Vassal.

Avec Hugues Vassal.

Hugues Vassal restera ma rencontre des journées magiques. Ancien photographe attitré d'Edith Piaf, il est venu à Lourdes pour présenter une exposition de photos sur la Môme et un spectacle RACONTE-MOI Edith Piaf. Il a été aussi l'un des fondateurs de l'agence GAMMA. J'ai passé avec lui et Solène des moments hors du temps.

Monsieur Vassal qui est d'une  grande humilité a été une rencontre importante pour moi. A découvrir prochainement sur ce blog.

Site officiel du photographe Hugues Vassal

www.hugues-vassal.com/
Avec Abdel Kader Djemai

Avec Abdel Kader Djemai

Abdel Kader est un auteur qui m'a émue il y a quelques années avec son livre ZORAH SUR LA TERRASSE.  Un homme précieux et plein de finesse. J'en reparlerai plus tard sur ce blog.

Abdelkader Djemaï, Biographie Abdelkader Djemaï, Livres ... - Seuil.com

www.seuil.com/auteur/abdelkader-djemai/1849

 

 

Pierre Hossein au tar.

Pierre Hossein au tar.

La première rencontre avec Pierre Hossein fut impressionnante mais très vite la timidité a fait place à l'amitié. Pierre a accompagné Jacques dans la PROSE DU TRANSSIBERIEN et ce fut une osmose totale entre les deux artistes et le texte de Cendrars.

Joueur de tar, de balalaïka et de différentes guitares (allant du classique au blues), Pierre Hossein est habité par sa musique, à découvrir de toute urgence.

 

Nicole Vasquez.

Nicole Vasquez.

Nicole et Jean-Charles Vasquez.

Nicole et Jean-Charles Vasquez.

Il n'aura pas fallu cinq minutes pour consolider une amitié née cet été. Nicole et Jean- Charles sont des interprètes talentueux de Jean Ferrat qui leur a ouvert ses bras durant les huit dernières années de sa vie , ils ont aussi un récital magnifique d'Allain Leprest .

Jean-Charles est aussi auteur, compositeur, interprète et ses créations sont de très grande qualité.

Nos routes se croiseront souvent désormais.

Rire avec Guy Goffette...

Rire avec Guy Goffette...

En arrière plan, avec une chemise à carreaux, Jean-Pierre Siméon (créateur du printemps des poètes)

En arrière plan, avec une chemise à carreaux, Jean-Pierre Siméon (créateur du printemps des poètes)

Guy Goffette le poète, le fantasque, l'humaniste, le capitaine au long cours, le bonheur, la force contre l'adversité,  l'ancien instituteur de CM2 , un peu mon alter ego pour les bêtises... Nous nous sommes rencontrés et quittés sur des éclats de rires et j'ai été fière ( ce n'est pas interdit) de discuter tout simplement de la vie avec lui au cours d'un repas. Quand en poésie, j'offrirai un de ses textes à mes élèves comme je l'ai déjà fait, ils verront que tous les vrais poètes ne sont pas tous morts (raison de nos rires sur la photo, il était rassuré!). Pour finir et ça c'est personnel : Quel instituteur exceptionnel il a dû être! Je me disais aussi...

Guy Goffette — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_Goffette

 

Poème écrit après des corrections de copies:

Guy Goffette - Je me disais aussi (La vie promise)

Je me disais aussi : vivre est autre chose

que cet oubli du temps qui passe et des ravages

de l’amour, et de l’usure – ce que nous faisons

du matin à la nuit : fendre la mer,

         

fendre le ciel, la terre, tout à tour oiseau,

poisson, taupe, enfin : jouant à brasser l’air,

l’eau, les fruits, la poussière ; agissant comme,

brûlant pour, marchant vers, récoltant

      

quoi ? le ver dans la pomme, le vent dans les blés

puisque tout retombe toujours, puisque tout recommence

et rien n’est jamais pareil

à ce qui fut, ni pire ni meilleur,

      

qui ne cesse de répéter : vivre est autre chose.

Voir les commentaires

Publié le par alexandra Ibanès
Publié dans : #Atelier Imaginaire, #Presse, #Spectacles
On en parle: La Prose du Transsibérien à Tarbes (1/9)

Le 19 octobre , Jacques Ibanès accompagné au tar, à la balalaïka et autres cordes par Pierre Hossein, a présenté pour la première fois LA PROSE DU TRANSSIBERIEN de Blaise Cendrars et le public est venu nombreux.

Un article est paru dans la dépêche du midi:

"Dis moi Blaise"

Adapter la "Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France" du poète Blaise Cendrars, Jacques Ibanès en rêvait depuis longtemps."Depuis quarante ans, en fait, précise le récitant. A l'époque, j'avais été bouleversé par l'interprétation qu'avait donnée Vicky Messica". La voix grave de Jacques Ibanès sert à merveille les vers révolutionnaires du contemporain de Giacometti et d'Apollinaire. A ses côtés Pierre Hossein concentré , totalement dans l'ailleurs de ce voyage, rythme cette prose en jonglant avec les instruments à cordes. Des applaudissements sans fin semblaient décupler la présence du public à l'hôtel Brauhauban. "Dis Blaise, sommes-nous loin de Montmartre?" Ph. A

 

 

Extrait :

En ce temps-là, j'étais en mon adolescence
J'avais à peine seize ans et je ne me souvenais déjà plus de mon enfance
J'étais à 16.000 lieues du lieu de ma naissance
J'étais à Moscou dans la ville des mille et trois clochers et des sept gares
Et je n'avais pas assez des sept gares et des mille et trois tours
Car mon adolescence était si ardente et si folle
Que mon coeur tour à tour brûlait comme le temple d'Ephèse ou comme la Place Rouge de Moscou quand le soleil se couche.
Et mes yeux éclairaient des voies anciennes.
Et j'étais déjà si mauvais poète
Que je ne savais pas aller jusqu'au bout.

Le Kremlin était comme un immense gâteau tartare croustillé d'or,
Avec les grandes amandes des cathédrales, toutes blanches
Et l'or mielleux des cloches...
Un vieux moine me lisait la légende de Novgorode
J'avais soif
Et je déchiffrais des caractères cunéiformes
Puis, tout à coup, les pigeons du Saint-Esprit s'envolaient sur la place
Et mes mains s'envolaient aussi avec des bruissements d'albatros
Et ceci, c'était les dernières réminiscences
Du dernier jour
Du tout dernier voyage
Et de la mer.

Blaise Cendrars

 

On en parle: La Prose du Transsibérien à Tarbes (1/9)
On en parle: La Prose du Transsibérien à Tarbes (1/9)
On en parle: La Prose du Transsibérien à Tarbes (1/9)
On en parle: La Prose du Transsibérien à Tarbes (1/9)
On en parle: La Prose du Transsibérien à Tarbes (1/9)

Voir les commentaires