Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Madame Rhinocéros

Les surprises de la vie...

Dans ma maison tu viendras... Renoir.

Dans ma maison tu viendras... Renoir.

L'histoire commence il y a quatre ans. J'étais venue sur la Côte d'Azur pour rendre visite à tous les peintres que j'aimais. Je rêvais de découvrir LES COLLETTES à Cagnes où Renoir venait passer tous ses étés. Lorsque je suis arrivée, la porte était fermée car la demeure était en cours de rénovation, j'avais seulement pu voir ses effets personnels ainsi que quelques toiles au château Grimaldi dans la vieille ville. Lorsque nous avons décidé de refaire ce voyage, j'étais impatiente de découvrir enfin cette maison.

Nous sommes arrivés à l'ouverture et ce fut magique de commencer la visite, seuls, sans un touriste à l'horizon, la propriété nous ouvrait ses bras sous un ciel grec et cela a été magnifique et très fort émotionnellement. Je m'attendais à voir surgir Auguste Renoir ou son fils Jean (C'est à la ferme des Collettes qu'a été tourné Le déjeuner sur l'herbe) à n'importe quel moment, les gardiens étaient adorables et très discrets, la maison nous appartenait pendant quelques minutes.

La plaquette dit que c'est en 1908 que Pierre Auguste Renoir s'est installé au Domaine des Collettes, en compagnie de son épouse Aline et de ses trois fils , Pierre, Jean, Claude. Il y a fait construire une maison bourgeoise avec toutes les commodités de l'époque et l'a équipée d'un grand atelier qui donnait sur le jardin. Il y reçut la visite de BONNARD, MATISSE et MODIGLIANI.

De jeunes Cagnoises engagées comme servantes lui ont servi de modèles.

C'est aussi à Cagnes que Renoir a abordé pour la première fois la sculpture en collaboration avec Richard Guino puis Louis Morel .
Handicapé par des rhumatismes articulaires , Renoir a peint avec frénésie jusqu'au dernier jour, le 3 décembre 1919, il avait 78
ans.

Au musée , nous pouvons découvrir 14 toiles originales, ses 17 sculptures, son mobilier, son atelier et le magnifique domaine planté d'olivier séculaires. Dans la ferme des Collettes, des documents de l'INA retracent le tournage du film de Jean Renoir : Le déjeuner sur l'herbe (1959).

Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.
Dans ma maison tu viendras... Renoir.

La maison est une copie de celle du domaine des Collettes mais le film raconte la vie de Renoir à Cagnes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lombard 07/05/2016 13:25

Chère Alexandra,
Il y a trois ans nous étions à l'autre maison de Renoir, celle d'Essoye. Elle faisait partie d'un "Parcours Renoir " qui "promenait " le touriste dans le village ! Là il avait perdu son chapeau un jour de grand vent, là il avait poser sa cane par temps clair, etc. J'exagère à peine.
Déception totale puisque aucune œuvre originale n'était visible : rien qu'une caisse d'emballage de toiles et, se balançant au bout d'un câble, le fauteuil à roulettes du maître : un véritable attrape-couillons, quoi !
Fans ou simples admirateurs de Renoir, ne vous laissez pas avoir !
André Lombard.

alexandra collet 07/05/2016 15:48

J'ai vécu la même chose à Auvers sur Oise avec Van Gogh. 20 francs pour voir une chambre...vide! Pour le domaine des Collettes il n'y a que le mobilier mais des oeuvres sont là et la visite vaut vraiment le coup.