Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Madame Rhinocéros

Madame Rhinocéros

Les surprises de la vie...

Publié le par alexandra Ibanès
Publié dans : #Editions L'ART D'EN FACE, #Un été à l'Iris de Suse, #Ils ont dit:, #Presse
Baptême de L'Art d'en Face

C'était Dimanche au Château de Rieux -Minervois...Notre fée Mitoune, Marie Rouanet, était là pour fêter le baptême des Editions de l'Art d'en Face et la sortie des livres tout juste sortis de chez l'imprimeur.

Le public était au rendez-vous, un rendez-vous d'amour et de décennies de fidélité. C'est qu'elle est aimée Marie! La veille à Sète tout le monde espérait la voir (nous étions aux Automn'halles) ...

De biens belles lectures ont été faites avant une présentation de la maison d'édition et de mon livre qui y est publié. Pour ma part, le public fut très chaleureux et très aimant. Un souvenir inoubliable. "Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves" aime dire Charles Trenet. Voilà, c'est fait, c'était dimanche!

http://revue-texture.fr/mes-lectures-2015.html

Toute l'équipe de L'Art d'en Face tient à remercier les Théophanies de nous avoir permis de faire cette rencontre dans leur beau château. Même le chat Homère était là dans toute sa majestuosité! Merci aussi, bien sûr, à Marie Rouanet pour toute sa confiance et sa gentillesse.

PARU hier dans la revue texture (+ de 1000 connexions par jour)

Les Editions de L’Art d’en Face sont nées

Beaucoup disparaissent, comme les revues. Alors, quand une nouvelle maison d’édition voit le jour, on ne peut que se réjouir et la saluer. Saluons donc « L’art d’en face », une maison associative (7, rue de Varsovie. 11100 Narbonne) qui vient de naître.
Dans le berceau, trois titres, dont « Des femmes » signé Marie Rouanet qui est d’ailleurs la marraine de la maison d’édition et a porté l’aventure sur les fonts baptismaux ce dimanche 27 septembre au Château de Rieux-Minervois. Son livret réunit deux évocations de la vie paysanne, l’aparté des femmes après le repas du dépiquage et une fermière dépeçant un renard en se remémorant ses amours. L’écriture superbe de Marie Rouanet met les sens en éveil et rend avec malice toute la duplicité et la vitalité sensuelle des êtres dont elle raconte les riches heures. De vrais tableaux, un vrai régal. A ne pas rater ! (38 pages. 8 euros).

Autre titre, « Un été à l’Iris de Suse » d’Alexandra Ibanès. Il s’agit cette fois d’un journal où l’auteure dit son amour pour son homme, pour son fils, pour leur maison (l’Iris de Suse, ainsi baptisée car il s’agit de passionnés de Giono), pour ce village de la Montagne Noire, Castans, où cet été-là on tourne un film. Pour tous les amis de passage aussi, les randonnées dans les montagnes alentour, dont le Quiersboutou qui ferme l’horizon, les recettes d’une cuisine qui se mitonne face au jardin, l’apéritif maison, le kina-karo, sans oublier la musique (Alexandra est la femme du poète et chanteur Jacques Ibanès) ni surtout les livres qui occupent toutes les pièces de la vaste demeure ! De quoi rédiger au jour le jour les chroniques du bonheur. (122 pages. 12 euros).

http://revue-texture.fr/mes-lectures-2015.html

Baptême de L'Art d'en Face
Baptême de L'Art d'en Face
Baptême de L'Art d'en Face
Baptême de L'Art d'en Face
Baptême de L'Art d'en Face
Baptême de L'Art d'en Face
Baptême de L'Art d'en Face
Baptême de L'Art d'en Face

Commenter cet article