Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Madame Rhinocéros

Madame Rhinocéros

Les surprises de la vie...

Publié le par alexandra collet
Publié dans : #Entrée des artistes
Mots suspendus dans le temps...Voix Vives Sète- 2014
Mots suspendus dans le temps...Voix Vives Sète- 2014

Il est tombé de la branche, le gentil écureuil...Trenet

Cet été,Yves Rouquette banderolait avec d'autres poètes au festival des voix vives à Sète. Sa voix, ses rires francs, son regard malicieux, ses peines, ses colères et ses mots résonnent dans mon cœur et dans ma tête.

Il fut pour moi, un lien direct avec Brassens et Delteil qui étaient ses copains. Je me souviens aussi, avec tendresse, d' un orateur incroyable lors de l'inauguration d'Antonin le Pieu à Saint Félix, avant le récital que Jacques proposait autour de ses poèmes.

Je n'oublierai pas non plus la soirée à Fondamente consacrée à J-F. Temple ou son allure de seigneur occitan lorsque, tout vêtu de blanc, il arriva à L'Isle sur Tarn pour l'hommage qui lui était rendu, Yves était magnifique.

Ma dernière rencontre avec lui fut à Sète avec ses mots :

Il n'y a de Dieu qu'en paix avec soi-même et l'univers. Yves Rouquette

Je laisse la parole à Jacques Ibanès (revue texture) :

Le chant profond d’Yves Rouquette

Depuis belle lurette, Yves Rouquette avait apprivoisé le nombre d’or de la poésie : l’expression sans affèterie, la juste épure.
Ses sujets, il les puisait dans un registre issu du fin fond des temps. En successeur de la lignée qui l’avait précédé. C’est ainsi, qu’il avait appareillé vers les territoires de l’essentiel.
Le voici désormais parmi la cohorte de ceux dont il a porté très haut et avec un infini respect, la palabre : la multitude des oubliés, des humiliés et des offensés.
Demeurent son œuvre et le souvenir de sa voix grave qui nous remuait l’âme à exprimer son chant profond.

Et pour finir

« Écris sur la poussière, écris

sur le soir qui descend, écris,
sur la certitude de ta finitude, écris
la seule distinction vieille et fonda
mentale.

A l’homme en prise sur le sacré,
amant ou prêtre
les mains
trouées

vides, en tout cas.

Aux autres : le gouvernement
les calculs, l’argent,
les soucis
des pac
tes à passer

pour peu avoir
et ne rien êtr
e. »

Yves Rouquette

cliquer:

Yves Rouquette , « La faim, seule », un choix de poèmes ...

revue-texture.fr › Auteurs › ROUQUETTE Yves (Ives Roqueta)

Marie Rouanet -Yves Rouquette à L'Isle sur Tarn 07/13

Marie Rouanet -Yves Rouquette à L'Isle sur Tarn 07/13

Hommage à Yves Rouquette par Jacques Ibanès - L'Isle sur Tarn 07/13

Hommage à Yves Rouquette par Jacques Ibanès - L'Isle sur Tarn 07/13

Lecture des souvenirs entomologiques de Fabre par Yves Rouquette et Marie Rouanet - St Affrique 08/13

Lecture des souvenirs entomologiques de Fabre par Yves Rouquette et Marie Rouanet - St Affrique 08/13

Yves Rouquette : Inauguration Antonin Le Pieu - Spectacle J. Ibanès - 09/13

Yves Rouquette : Inauguration Antonin Le Pieu - Spectacle J. Ibanès - 09/13

Commenter cet article